Comment bien préparer une sortie en mer

Comment bien préparer une sortie en mer ?

Publié le 11 mai 2021

Vous êtes propriétaire de bateau et vous trépignez d’impatience de repartir en mer ? Attention, une navigation réussie ne s’improvise pas, il faut la préparer ! Plusieurs paramètres sont à prendre en compte avant de partir en mer pour anticiper les risques et mettre toutes les chances de côté.

Cette semaine, nous invitons Florian du site Nautisme-pratique.com qui partage avec nous sa (super) check-list pour bien préparer une sortie en mer et les bonnes habitudes à prendre pour une navigation sereine.

1. Les éléments à prendre en compte avant de partir en mer

Quelle soit à la journée, semaine ou au mois, tout marin averti sait qu’une sortie en mer nécessite beaucoup de préparation. 

A. La check-list de contrôle

En effet, le bon déroulement d’une navigation repose en premier lieu sur quelques vérifications importantes. 

Une check-list de contrôle est la première étape pour bien préparer votre sortie en mer

En fonction de la durée et de la zone de navigation, la check-list élaborée doit permettre de vérifier rapidement certains éléments importants tels que:

  • Le bon état mécanique et structurel du bateau.
  • La présence d’un équipement de sécurité et d’intervention d’urgence adapté.
  • La présence de pièces de rechange (courroies, filtres, etc.), de kits de réparation, et des outils nécessaires pour le démontage et le remontage.
  • Les documents nécessaires pour naviguer en mer.
  • Du carburant suffisant avec une bonne marge de sécurité pour éviter les risques d’immobilisation en mer.
  • Le bon fonctionnement des appareils de communication et de navigation (VHF, GPS, etc.).
  • De la nourriture et de l’eau.
  • Des vêtements adaptés aux conditions de navigation.
  • Une trousse premiers secours et des médicaments (si besoin).

Inscrivez-vous à la newsletter du blog Nautisme Pratique, et recevez la checklist complète : cliquez ici

B. Le plan de navigation

Avant de partir en mer, il est plus que nécessaire d’établir un plan de navigation

Ce dernier doit présenter en détail toutes les informations relatives à votre sortie :

  • Date,
  • Heure,
  • Lieu de départ,
  • Destination,
  • Escales,
  • Date prévue pour le retour, etc. 

Après avoir bien préparé votre plan de navigation, vous devez le partager avec une personne de confiance telle qu’un proche ou un ami par exemple.

Essayez aussi d’envoyer des nouvelles à cette personne tous les 2 à 3 jours au maximum (si vous partez longtemps et seul). L’idée est que quelqu’un d’autre puisse suivre l’évolution de votre navigation et vous venir éventuellement en aide en cas d’urgence. 

Si la zone de navigation n’est pas couverte par un réseau GSM ou Internet, alors pensez à avoir un téléphone satellite à bord de votre bateau.

C. Prendre la météo

L’immensité de la mer a toujours fasciné les humains. Plus qu’un divertissement ou un challenge, la navigation est aussi une quête de liberté. 

Mais la mer est aussi un lieu plein de danger, aussi bien pour un néophyte que pour un plaisancier expérimenté. 

D’ailleurs, la plupart des accidents en mer sont dus à des phénomènes météorologiques tels que le brouillard, les tempêtes, les ouragans, les vents forts, etc. Ce n’est pas un secret, la météo peut changer très vite et mettre en danger la sécurité du navigateur et de son équipage. 

Ainsi, il ne faut jamais naviguer, même pour quelques heures, sans avoir à sa disposition un bulletin météo valide durant tout le temps de navigation.

2. Les bonnes habitudes à avoir lors d’une sortie en mer

A. Porter toujours votre gilet de sauvetage

Le port d’un tel équipement de sécurité est vital, surtout lorsque vous naviguez seul. En effet, plus de 55 % des décès dus à la navigation de plaisance sont causés par une noyade et plus de 63 % de toutes les victimes de noyade ne portaient pas de gilet de sauvetage ! (Source : Rapport sur la noyade – Québec – 2017) Porter un gilet en permanence est donc la chose la plus importante que vous puissiez faire pour assurer votre sécurité en mer. 

N’oubliez pas que vous êtes chef à bord de votre bateau et qu’en cas d’accident, c’est votre responsabilité qui sera engagée. C’est donc à vous d’assurer la sécurité de l’équipage en leur faisant porter un gilet de sauvetage adapté (enfant).

C’est un peu comme la ceinture de sécurité dans une voiture, vous ne savez jamais quand cela pourrait vous protéger d’un accident mortel !

Bien préparer sa sortie en mer : Porter son gilet de sauvetage

B. Dernier conseil : La gestion de la fatigue

Partir en mer est une expédition, qui, comme nous l’avons évoqué auparavant, ne s’improvise pas. Il faut toujours rester vigilant et être attentif au moindre détail. 

Une bonne gestion de la fatigue est également primordiale. En effet, lorsque vous partez en mer pour une longue durée, assurez-vous d’avoir parmi votre équipage (ami, famille) des personnes compétentes pouvant vous relayer, prendre le quart de nuit… si vous ne vous arrêtez pas pour vous reposer.

Si ce n’est pas le cas, pour assurer une veille quasi continue et rester en contrôle de votre bateau, vous devez apprendre à dormir par tranches de 15 à 30 minutes maximum. 

Pendant la nuit, il convient de réduire la vitesse du bateau pour avoir une bonne marge de sécurité en cas de problème inattendu. 


En préparant soigneusement votre sortie en mer, vous êtes assurés de vivre une navigation paisible et maitrisée. Et si vous souhaitez vous épargner tout ce travail, vous pouvez toujours faire appel à un skipper professionnel pour effectuer avec vous la sortie !

Alors prêt à larguer les amarres ?

Bon vent !