VAE maritime

VAE, Validation des Acquis d’Expériences maritime : comment l’obtenir ?

Publié le 15 avril 2021

Nombreux sont les marins expérimentés qui n’ont pas les diplômes de marine marchande correspondants à leurs expériences / compétences. De fait ces marins ne peuvent exercer professionnellement de façon légale.

Or, il est possible grâce à la Validation des Acquis d’Expériences des titres de formation professionnelle maritime, d’obtenir le brevet correspondant aux compétences du demandeur, et ainsi d’éviter de passer plusieurs mois en centre de formation.

Il s’agit d’une voie d’accès à la certification au même titre que les filières de formation initiale ou continue.

Capt’n Boat vous explique la procédure pour obtenir une validation des acquis d’expérience.

1. Qu’est-ce que la Validation des Acquis d’Expériences (VAE) des titres maritimes ?

La Validation des Acquis d’Expérience (VAE), permet d’obtenir la délivrance de tout ou partie d’un brevet ou d’un certificat professionnel maritime. L’obtention d’un titre par VAE a la même valeur qu’un titre obtenu à l’issue d’une formation. La VAE permet à son titulaire d’exercer en tant que skipper professionnel selon la réglementation en vigueur.

Les VAE permettent ainsi de valider les expériences en diplômes. Les VAE s’avèrent être très pertinentes dans le secteur maritime, où de nombreux marins acquièrent beaucoup d’expérience, mais n’ont pas nécessairement les diplômes justifiants de leurs expériences.

A. Qui peut en bénéficier ?

Tous les marins qui justifient d’une expérience professionnelle ou bénévole, en rapport avec le titre visé.

Le marin devra, de plus, avoir l’âge minimal requis pour l’obtention du titre visé, et posséder un certificat d’aptitude médicale à jour.

Exemple : Un marin titulaire d’un Capitaine 200, qui a une expérience significative sur des voiliers peut recourir à une VAE pour obtenir le Capitaine 200 voile sans suivre la formation du module voile.

B. Quels sont les titres maritimes accessibles par VAE ?

La plupart de titres de formation professionnelle maritime. Notamment tous les titres de la filière plaisance professionnelle et les titres de la filière commerce :

  • Brevet de Capitaine 200
  • Brevet de Capitaine 200 voile
  • Brevet de Capitaine 500
  • Brevet de Capitaine 3000
  • Brevet d’officier chef de quart passerelle.
  • Brevet de chef mécanicien 8 000 kW

Consultez la liste exhaustive.

VAE maritime - Baie de bateaux

2. Comment effectuer une demande de VAE ?

A. Dépôt de la demande : constituer votre livret de recevabilité

Le dossier de recevabilité constitue votre candidature à une demande de VAE. Il est constitué du :

Bon à savoir : Le candidat à la validation des acquis de l’expérience ne peut déposer qu’une seule demande pendant la même année civile et pour le même titre de formation professionnelle maritime. Pour des titres différents, il ne peut déposer plus de trois demandes au cours de la même année civile.

Une fois ce dossier constitué, il doit être déposé soit auprès du service d’identification si vous êtes marin, soit si ce n’est pas le cas, dans la DIRM de votre choix.

La recevabilité de votre dossier dépend du titre demandé, pour chaque titre demandé des conditions minimales de durée de service en mer sont exigées : Conditions de recevabilité d’une demande de VAE. Annexe 1 de l’arrêté du 13/07/2016.

Le service des Affaires Maritimes examinera le dossier et décidera de la recevabilité ou non de votre demande. Vous serez notifié par courrier du résultat. Si votre résultat est positif, vous recevrez :

  • Un dossier de validation
  • La liste des accompagnateurs VAE certifiés

B. Le dossier de validation

Le dossier de validation, transmis uniquement après validation de la recevabilité de la demande de VAE, donne aux examinateurs des informations plus complètes sur les compétences du demandeur.

Ce dossier doit être rempli avec soin et précisions. Il permettra au jury de reconnaître vos acquis.

Vous devrez expliciter dans ce dossier :

  • Votre projet professionnel et les motivations vous poussant à demander une VAE
  • Vos compétences et capacités professionnelles en liant avec le titre demandé, et les justifier.
  • Tout élément complémentaire utile.

Pour compléter ce dossier, vous pouvez (si vous le souhaitez) faire appel à un accompagnateur parmi la liste fournie avec le dossier de validation*. Pour recourir à cette aide, il faut établir une convention liant les 2 parties. L’accompagnateur VAE vous aidera à remplir le dossier VAE et vous préparera à l’entretien avec le jury.

*Cette prestation est payante. Elle peut-être prise en charge à hauteur maximale de 800 € par les organismes paritaires agréés (OPCA) ou votre CPF. Renseignez-vous directement auprès des organismes pour plus d’informations.

Une fois votre dossier complété (dossier de recevabilité + avis favorable de recevabilité + livret de description de l’expérience) vous le remettez à la DIRM qui a suivi votre demande de recevabilité.

C. L’entretien avec le jury

La dernière étape consiste à passer devant un jury pour un entretien oral.

Vous recevrez une convocation avec la date et le lieu de cet entretien.

Lors de cet entretien, le jury évaluera sur la base de votre livret d’expérience, vos compétences professionnelles pour prétendre aux titres demandés.

À l’issue de cet entretien, le jury décidera de :

  • La validation totale du titre demandé : Vous obtenez alors la certification qui a la même valeur que celle obtenue après formation.
  • La validation partielle : Vous obtenez une reconnaissance des compétences acquises pendant 5 ans, le temps que vous suiviez une formation complémentaire nécessaire à l’obtention complète du titre visé.
  • Du rejet de votre demande.

Vous recevrez par courrier le résultat de leurs décision.

Conclusion

La VAE des titres de formation professionnelle maritime est une solution très pratique pour tous les marins qui souhaitent être certifiés ou faire évoluer leur carrière par l’obtention d’un diplôme de niveau supérieur.

Le recours à une VAE semble plus pertinent pour les marins déjà titulaires d’un premier titre de formation professionnelle maritime.
Ex. : Un titulaire de Capitaine 200 qui souhaite obtenir le module voile ou le Capitaine 500.

Si de plus en plus de personnes utilisent cette voie, il faut cependant notifier qu’elle reste une démarche fastidieuse et longue à aboutir.

Pour plus d’informations, contactez votre DIRM.

Source : Arrêté du 13 juillet 2016 relatif à la délivrance des titres de formation professionnelle maritime par la validation des acquis de l’expérience

Restez informés de nos nouveaux articles, points de réglementation et actualités